Ce navigateur ne supporte pas Javascript!
1 866-860-5310

Bande de bouffons

Résumé

Le Théâtre du Tandem présente Bande de bouffons, une pièce de Jean-Philippe Lehoux, dans une mise en scène de Jacques Laroche.
Bande de bouffons s’empare de la pensée politique d’Alain Deneault pour mener une enquête bouffonne sur le thème de l’héritage colonial canadien.

Sur un fil tendu entre tragique et grotesque, décryptons l’ADN du Canadien.
Colonisateurs, colonisés ou colons, plongeons au cœur de nos contradictions !
Une horde de bouffons menée par Jacques Laroche s’inspire librement de la conférence « Bande de colons » du philosophe Alain Deneault.
Avec une liberté de ton inégalable, les bouffons
nous tendent un miroir déformant où se révèlent nos confusions identitaires.

Du 17 janvier au 5 février dans le Réseau Accès Culture de Montréal et du 7 au 13 février au Petit Théâtre du Vieux-Noranda

Équipe

Mise en scène : Jacques LAROCHE
Texte : Jean-Philippe LEHOUX
Interprétation : Valérie BOUTIN, Stéphane FRANCHE, Catherine LAROCHELLE, Jean-François NADEAU, Guillaume TELLIER
Costumes et scénographie : Érica SCHMITZ
Musique : René LUSSIER
Éclairages et projections : Thomas PAYETTE et Gaspard PHILIPPE
Assistance à la mise en scène : Antonia LENEY-GRANGER
Direction de production : Andrée-Anne GARNEAU
Direction artistique : Hélène BACQUET

Jacques-Laroche

Jacques Laroche

Comédien, auteur et metteur en scène diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec  en 1993, il a tenu plusieurs rôles sur la scène théâtrale québécoise.
Il est le directeur artistique du Théâtre de La Petite Marée en Gaspésie (théâtre jeunesse), où il travaille la marionnette, le clown et le bouffon (qu’il a approfondi chez Philippe Gaulier, à Londres).
Il est aussi un collaborateur important du Théâtre du Sous-marin jaune, qui explore la marionnette. Il a participé à toutes ses créations : Candide, La Bible , Le discours de la méthode, Les Essais , Kanata  ainsi que Guerre et Paix.
Metteur en scène actif, il a dirigé, entre autres, Deux ans de votre vie de Rébecca Déraspe au Théâtre d’Aujourd’hui (gagnant du prix du public BMO ), Habiter les terres (coprod. Tandem/Porteuses d’aromates) ainsi que Le merveilleux voyage de Réal de Montréal qui a tourné partout au Canada.  
Il enseigne parfois à l’École Nationale de théâtre du Canada, le clown et le bouffon, ainsi que le jeu marionnettique  à l’école supérieure de théâtre de l’UQÀM.
Au cinéma (et sur le web) on peut le voir dans les longs métrages Feuilles mortes et Enfin l’automne.

antonia leney granger

Antionia Leney-granger

Antonia Leney-Granger est une marionnettiste, metteure en scène et pédagogue montréalaise spécialisée dans le théâtre d’objets, la narration visuelle et l’utilisation du théâtre pour rendre des idées complexes accessibles et inspirantes.
Elle œuvre comme médiatrice culturelle auprès des enfants et des adultes ainsi que comme marionnettiste, collaboratrice et assistante à la mise en scène pour plusieurs compagnies (Théâtre de la Pire Espèce, Belzébrute, Théâtre de la Petite Marée, Libre course, Rencontre Théâtre Ados, Maison Théâtre).
Très impliquée dans son milieu, Antonia a participé à la direction et à l’organisation du Festival Ouf! Off Casteliers et siège au conseil d’administration de l’Association Québécoise des Marionnettistes (AQM).

jean-philippe-lehoux

Jean-Philippe Lehoux

Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en écriture dramatique, Jean-Philippe Lehoux est auteur, comédien, traducteur et enseignant.
Il a écrit Comment je suis devenue touriste, Normal, Napoléon voyage, L’écolière de Tokyo (Prix Gratien-Gélinas 2013), Irène sur Mars et quelques pièces destinées au jeune public, dont Petites bûches et Le chant du koï (finaliste au Prix Louise-Lahaye 2015).
Comme comédien, on a pu le voir dans les pièces Intouchables (Rideau Vert) et Caligula (TNM), toutes deux mises en scène par René Richard Cyr. 
Depuis 2013, il est accueilli comme auteur en résidence par La Manufacture (Théâtre la Licorne) où il vient de produire le spectacle Deux pièces pour Étienne Pilon avec le Théâtre Hors Taxes, compagnie qu’il codirige avec Charles Dauphinais et Andrée-Anne Garneau. À l’automne 2018, on a pu voir sa traduction québécoise du grand classique Des souris et des hommes, au Théâtre Jean-Duceppe. Depuis septembre 2019, il incarne aussi le personnage du Chapelier dans la nouvelle quotidienne jeunesse de Radio-Canada / Télé-Québec, Alix et les Merveilleux.

Alain-deneault

Alain Deneault

Alain Deneault, est un philosophe québécois. Il est actuellement directeur de programme au Collège international de philosophie à Paris et intervient régulièrement à l’Université de Montréal et à l’UQAM.
Son travail traite d’économie, du pouvoir et de la souveraineté des multinationales et des acteurs privés, des paradis fiscaux mais aussi de l’idéologie managériale. Auteur de nombreuses publications et essais (comme Noir Canada (Écosociété 2008), Offshore (Écosociété / La Fabrique 2010), Paradis sous terre (Écosociété / Rue de l’Échiquier 2012), « Gouvernance » (Lux 2013) et Paradis fiscaux, on le retrouve régulièrement au-devant de la scène dans le cadre d’émissions, conférences et débats.

Valérie Boutin

Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2012, on a pu notamment la voir dans Loi et chaos (Théâtre de la Galerie, 2013), Clara dans les bois (Théâtre des Confettis, 2013-2014), Les écureuils aussi veulent être photographiés (Théâtre de la Galerie, 2015), Les contes à passer le temps (La Vierge folle, 2015), La Cour suprême (Collectif Hommeries!, 2017), Comediha! (Théâtre Niveau Parking, 2018) et Elektro (La Fenière compagnie théâtrale, 2018).
Elle a assuré la mise en scène du spectacle clownesque Prête, pas prête (Productions Héméra, 2017) de même que celle du projet Relève au Vieux Bureau de Poste pour sept éditions de 2013 à 2019. Elle a été l’auteure de la relève en résidence d’écriture à l’Institut canadien de Québec au printemps 2015. Parallèlement à sa carrière artistique, Valérie enseigne le théâtre.

stephane-franche

Stéphane Franche

Stéphane Franche est un artiste aux multiples talents : improvisation, gymnastique acrobatique, doublage, animation et réalisation cinématographique. Formé à l’Option-Théâtre du Cégep de St-Hyacinthe, il a poursuivi ses études au baccalauréat en Art dramatique à l’UQAM.
Parmi ses réalisations au cinéma on le retrouve en tant que comédien dans Under a Leaden Sky, film primé au Gala des Jutra, À tous ceux qui ne me lisent pas, Le Banquet, Vigile, Au pied du mur et Plume. Il interprête aussi un des personnages principaux du long métrage Entre Frontières qui prendra l’affiche en 2020. À la télévision, il a incarné Alain Chevalier dans le téléroman Watatatow jusqu’en 2005.
On l’a vu également dans Toi & Moi ainsi que dans plusieurs émissions.

C’est toutefois au théâtre que Stéphane a été le plus actif. On a pu le voir dernièrement dans Habiter les Terres. Il a également participé à La Chasse Galerie, Everybody’s Welles pour tous, Top Dogs, La Grande machinerie du monde et Petit Monstre. Stéphane a aussi prêté sa voix à de nombreuses productions que ce soit en publicité, doublage ou surimpression vocale.

Catherine larochelle

Catherine Larochelle

Issue du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2001, Catherine Larochelle a collaboré à plus d’une trentaine de productions théâtrales dont plusieurs avec les Fonds de Tiroirs dont elle est une des membres co-fondatrices : Zazie dans le métro, Téléroman, Vie et mort du roi boiteux, La Cantatrice chauve, Ines Pérée Inat Tendu (m.e.s par Frédéric Dubois). On l’a vue dans Chapitres de la chute (m.e.s par Catherine Vidal et Marc Beaupré), Littoral, Forêts, Incendies (en tournée au Liban) et Le sang des promesses (m.e.s par Wajdi Mouawad), L‘Iliade et Caligula_Remix (m.e.s par Marc Beaupré).
Elle a également travaillé avec Claude Poissant, André Brassard, Sylvain Bélanger, Édith Patenaude, Benoît Vermeulen et, bien sûr, avec Jacques Laroche, avec qui elle collabore pour une troisième fois.

Jean-François Nadeau

Acteur et créateur reconnu pour sa polyvalence et sa témérité, Jean-François Nadeau est diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal (2002).
On a pu récemment le voir dans L’Iliade (Denise-Pelletier), dans Nos ghettos (FTA/Centre du Théâtre d’Aujourd’hui) et, chaque semaine depuis quatre ans, il est l’éducateur chevaleresque Robin dans le téléroman L’Échappée, à TVA.
Il a écrit du théâtre (P.R.O.U.N, Sac à sacs, Le Chaperon est-il si rouge, que ça?, Aval e) de la poésie (Tungstène de bile) de la télévision (Tactik, Dieu merci!, Les Étoiles de Fred), un jeu vidéo pour l’ONF (Le Cancer du temps) et il planche présentement sur un long métrage.
Il a joué 14 saisons à la LNI, il est Zapartiste depuis 2011, il a été codirecteur artistique du Jamais Lu en 2012 et il enseigne l’improvisation au Conservatoire depuis 2015.

guillaume-tellier

Guillaume Tellier

Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en 2005, Guillaume a joué sur la plupart des scènes montréalaises en plus de faire de la tournée partout au Québec et à l’international.
Co-fondateur de Terre des Hommes avec Marc Beaupré et François Blouin, il n’a jamais cessé de s’impliquer dans des projets de créations audacieux et innovants, comme Caligula Remix et Dom Juan Uncensored. Son intérêt pour les nouvelles formes d’écriture et la technologie l’a mené à compléter une formation en réalisation et production/médias interactifs à l’INIS en 2016. Il y a obtenu la bourse d’excellence Louise-Spickler.
Depuis, il conceptualise et scénarise des parcours immersifs et des jeux d’enquête «grandeur nature». Guillaume développe présentement une série de science-fiction en balado (podcast). Il assume autant la réalisation que la co-scénarisation de ce projet unique dans le paysage culturel québécois. La diffusion est prévue à l’automne 2019. À la télé, on a pu le voir ans Ruptures, District 31, Bad Blood 2, Mémoires vives, Béliveau et Fatale Station. Sur le web, dans Terreur 404 et L’Ascenseur. Au cinéma, il est de la distribution de Vivre à 100 milles à l’heure, de Louis Bélanger et dans Les Rois mongols, le long métrage de Luc Picard.

erica-schmitz

Erica Schmitz

Diplômée de l’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx en 2003, Erica Schmitz oeuvre à titre de conceptrice de décors, de costumes et d’accessoires auprès de nombreuses compagnies théâtrales, notamment le Théâtre des Confettis, le Théâtre Sortie de Secours et le Théâtre du Sous-marin jaune. Elle s’associe aux arts de la rue (La Tête de pioche), ainsi qu’à la danse (Danse K par K, Code Universel) et à l’opéra (Festival d’opéra de Québec).
En 2018, elle signe les costumes de Féria, spectacle de cirque grand public présenté par la compagnie FLIP Fabrique.
Elle est récipiendaire du Masque de la révélation 2005 pour les décors, costumes et accessoires de Wigwam ainsi que du Prix du Fonds du Théâtre du Vieux-Québec 2007 pour la création des costumes de la pièce Santiago.

rene-lussier

René Lussier

Né à Montréal en 1957, le guitariste René Lussier est une des figures dominantes de la musique semi-populaire québécoise. Depuis la fin des années 1970, il garde constamment un pied dans la tradition et l’autre dans l’innovation. Cofondateur du collectif Ambiances Magnétiques au début des années 1980, il partage sa pratique entre la composition, l’improvisation, la trame sonore, la chanson, la réalisation et la production. On lui doit une soixantaine de musiques de film, dont l’extraordinaire Moulin à Images de Robert Lepage (2008-2012), ainsi qu’une trentaine de disques, dont Le Trésor de la langue, lauréate du Prix Paul-Gilson en 1989. En plus d’avoir dirigé des ateliers d’improvisation et des ensembles de tailles diverses, il s’est illustré au sein de nombreux projets et groupes sur disque et en tournée. Il ne faudrait pas oublier ses collaborations remarquées avec de nombreux musiciens, compositeurs et artistes. Depuis décembre 2016, il compose arrange et répète régulièrement avec le René Lussier Quintette et poursuit enregistrements et concerts.

Thomas Payette

Thomas Payette est gradué du programme de production de l’École Nationale de Théâtre du Canada.
Après avoir travaillé aux quatre coins du globe dans le milieu des arts de la scène avec des compagnies telles que Ex Machina, Dragone ou VYV, il co-fonde HUB Studio en 2015, un studio de création qui crée, met en scène et réalise des expériences multimédias. À travers les technologies créatives, l’équipe multidisciplinaire de HUB cherche à engager le public dans des expériences artistiques innovantes porteuses de sens, de beauté et d’émotions. Thomas a récemment signé la conception vidéo de plusieurs projets en théâtre et danse, notamment avec Robert Lepage, Angela Konrad, Philippe Ducros, Sylvain Émard et Guillaume Côté.

gaspard-philippe

Gaspard Philippe

Gaspard Philippe a gradué du programme de production de l’Ecole Nationale de Théâtre du Canada en 2018.
Durant sa formation, il aura travaillé avec différent metteurs en scènes tel que Eric Jean, Philippe Cyr ou encore Florent Siaud.
​Depuis sa sortie de l’école, Gaspard a été engagé dans la jeune compagnie HUB Studio comme intégrateur et designer multimedia. Il travaille maintenant sur différentes productions dans le milieu du théâtre, de la danse et de la musique. Bien qu’ayant une préférence pour la conception sonore, il s’intéresse également à l’éclairage ainsi qu’à la vidéo.

Andrée-Anne Garneau

Diplômée du programme de production de l’École Nationale de théâtre (2011), Andrée-Anne est principalement assistante à la mise en scène et régisseure. Elle a travaillé entre autres avec Claude Poissant (Cinq visages pour Camille Brunelle, Hurlevents), Charles Dauphinais (Molière, Shakespeare et moi, Deux pièces pour Étienne Pilon), Benoit Rioux (Je crois et Une Maison de Poupée) et Jean-Philippe Baril-Guérard (Tranche-Cul, Sur la destination des espèces, Capitalisme Tardif).
De plus, c’est à titre de directrice de production qu’Andrée-Anne a collaboré avec Amélie Dallaire (La Fissure), Les Biches Pensives (Gamètes), TRS-80 (Post Humains), Théâtre Catfight (Baby-Sitter), Le Crachoir (Les Inconnus, Hamster), Projet Bocal (Le Spectacle, Perplex(e)), Félix Beaulieu-Duchesneau (Le Nombril du Monstre) et Bye Bye Princesse (Elles XXX, Je te vois me regarder). Elle est également directrice de production de la compagnie Théâtre Hors Taxes, à qui on doit Napoléon Voyage et Normal de Jean-Philippe Lehoux.

helene-bacquet-

HÉlène Bacquet

Originaire du Nord de la France, Hélène Bacquet vit en Abitibi-Témiscamingue depuis une dizaine d’années.
Après des études en littérature et en pédagogie, elle obtient, en 2007, une maîtrise en écriture dramatique à l’École Supérieure de théâtre de l’UQAM. Sa première pièce, Chanson de toile, est créée au Québec et en France en 2008, puis en Belgique en 2010. Sa seconde pièce, Nous avons tant de désirs, créée par 176 étudiants de l’école secondaire La Source de Rouyn-Noranda, reçoit en 2010 le prix Essor de l’éducation artistique. En juin 2017, elle présente une conférence-performance intitulée Comment je n’ai pas écrit « Ici se raconte » ainsi qu’une performance poétique, Fable rase, qui forment les deux volets du projet Remix immigrant, dans lequel elle met en jeu sa parole d’autrice immigrée au miroir de sa culture d’adoption. Hélène Bacquet est la directrice artistique et générale du Théâtre du Tandem depuis 2013.