Ce navigateur ne supporte pas Javascript!
1 866-860-5310

Blogue

L'actualité du Théâtre du Tandem

La liaison infinie entre les choses | Un message d’Hélène Bacquet

Pendant presque huit ans, j’ai eu la chance et l’honneur de m’investir pleinement dans la création d’œuvres théâtrales dialoguant avec l’imaginaire de l’Abitibi-Témiscamingue.

J’ai eu à cœur de soutenir une dramaturgie à la fois nourrie des réalités de ce territoire et entretenant un rapport critique avec ce nord industriel et mythique, pétri d’utopies mais aussi, immanquablement, de désillusions.

Au fil des ans, une diversité de voix s’est fait entendre. Comme autant de regards différents braqués sur une même réalité, contribuant tous à rendre compte de la riche texture d’une réalité que l’expression « région-ressource » ne fera jamais qu’effleurer.

Des communautés se sont constituées, formées d’artistes et de citoyens. Ensemble, nous avons créé des histoires, de la pensée, du lien. En affinant notre regard sur les choses, nous avons approfondi un peu plus la conscience d’habiter ce lieu.

Je ne pourrai jamais assez dire ma reconnaissance pour cette communauté qui m’a accueillie et m’a permis de lui tendre un miroir, tout en me renvoyant mon propre reflet.

Il est temps pour moi de passer le relais. J’ai décidé de poursuivre autrement ma quête artistique. Après avoir œuvré à réunir des créateurs autour d’enjeux collectifs, je ressens le besoin de me consacrer à mes projets d’écriture personnels, loin de la scène d’un théâtre. Pour le moment.

*

Ce départ était prévu depuis quelque temps.

Paradoxalement, la période d’arrêt liée à la crise sanitaire aura permis à l’équipe du Théâtre du Tandem de se préparer au mieux à ce changement de direction.

En mai dernier, nous avons procédé à une réflexion stratégique qui orientera le processus de transition. Le conseil d’administration a pris toutes les dispositions pour soutenir au mieux la prochaine direction. Pour ma part, je serai encore présente cet automne pour accompagner la personne qui me succédera. Je remercie sincèrement les membres du conseil d’administration du Théâtre du Tandem pour leur engagement et leur écoute.

Le Théâtre du Tandem prépare une nouvelle création pour le mois de février 2021. Nous travaillons à trouver les solutions qui nous permettront de nous réunir à nouveau, et de vous convier.

Vous convier à poser un regard sensible sur ce qui nous entoure. Nous entraîner ensemble à voir la densité humaine des choses les plus simples.

S’il y a création, elle se trouve aussi là, dans l’attention et l’écoute qui ouvre le sens, comme le suggère cette expression d’A.L. Hülsen « À toi appartient le regard (…) et la liaison infinie entre les choses* ».

Le théâtre, ce « théatron » des Grecs, est souvent défini comme le « lieu où l’on voit ». J’aime à croire que c’est aussi un lieu où l’on prend conscience de son propre regard, un lieu « où l’on se voit regarder ». 

Je poursuis pour ma part cette quête d’un sens aiguisé, d’une perception élargie.

Et je vous souhaite à vous aussi, chers publics, une telle aventure.

Bien à vous,

Hélène

*J’emprunte cette phrase au titre de l’actuelle exposition du Quay Branly-Jacques Chirac à Paris. Il s’agit d’une citation d’August Ludwig Hülsen, traduit par Roland Recht dans La lettre de Humboldt, du jardin paysager au daguerréotype (éd. Christian Bourgeois, 1989).