1 866-860-5310

Le Palier

Un texte de Réal Beauchamp et Jean-Guy Coté

Résumé

Cette pièce touchante aborde des thèmes très actuels tels la solitude urbaine, la différence de valeurs entre les générations et le choix de mourir dans la dignité.

Nicolas a 20 ans; Julie en a 57. Ils vivent l’un en face de l’autre, au troisième étage d’un immeuble à appartements. Ils se croisent, s’apprivoisent et chacun comble sa solitude au contact de l’autre, sur le palier. Au fil du temps et des rencontres, se tissent des liens solides, singuliers. L’affection et l’attachement n’empruntent pas toujours les chemins les plus familiers et conduisent à des gestes parfois inattendus.

Équipe

Texte : Réal Beauchamp et Jean-Guy Côté
Interprétation : Marie-Ginette Guay et Lucien Ratio
Mise en scène : Frédéric Dubois
Assistance à la mise en scène : Simon Lemoine
Scénographie et décors : Yasmina Giguère
Conception des costumes : Paco Bureau
Conception sonore : Jonathan Monderie-Larouche
Conception des éclairages, direction technique et de production, régie : Lyne Rioux

Jean-Guy Côté

Jean-Guy Côté est une figure importante du milieu du théâtre en Abitibi-Témiscamingue. Il s’est longtemps impliqué auprès de compagnies d’amateurs et semi-professionnelles. Directeur artistique du Théâtre de la Poudrerie à partir de 1987, il a participé à la fondation du Théâtre du Tandem en 1997. Depuis, il en est un des directeurs artistiques et généraux. Il a enseigné, durant plus de 30 ans, le théâtre et la littérature, principalement au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, mais aussi à l’UQAT. Il compte plusieurs mises en scène dont les plus récentes Des fictions pour refaire le monde (2004), Du sexe ? Ah oui ! Merci (2003) et Trois secondes et quart (2000) ont été produites par le Théâtre du Tandem. Il est également un chercheur en théâtre régional et a publié plusieurs textes et communications sur le sujet. C’est fort de cette riche expérience qu’il a décidé de se mettre à l’écriture dramatique. Ainsi est né Le Palier, écrit d’après une idée originale et en collaboration avec un complice de longue date, Réal Beauchamp.

Réal Beauchamp

Originaire de La Sarre et détenteur d’une maîtrise en art dramatique, Réal Beauchamp est bien connu dans le secteur de Rouyn-Noranda, à la fois comme auteur et comme enseignant. Son passage à la Polyvalente d’Iberville a marqué toute une génération de jeunes qui, à leur tour, ont occupé une place importante sur la scène théâtrale locale. Avec Le Palier, il en est à sa huitième pièce de théâtre. Tous ses textes ont été joués à Rouyn-Noranda, produits soit par des collectifs d’artistes, soit par le Théâtre de la Poudrerie ou le Théâtre du Tandem : Émile ou les exclus (1986), Ste-Clarice des Anges (1987), Vie d’hommes, masculin singulier (1989), L’Antichambre des rois (1991), C.A. (1993), Junior (1995), Des roseaux dans la tempête (1999). Réal Beauchamp a également fait la mise en scène de six de ses productions. Il est actuellement directeur de l’école secondaire de la Cité-des-Jeunes de Vaudreuil-Dorion depuis 2002.

Marie-Ginette Guay

Issue du Conservatoire d’Art dramatique de Québec (promotion 1980), Marie-Ginette Guay a joué plus de 80 rôles, principalement sur les scènes de la ville de Québec. On a pu la voir, entre autre, dans Show d’Vaches au Bitch Club Paradise (Périscope 2005), 24 poses de Serge Boucher (La Bordée 2003), Théâtre à relais de Olivier Choinière (Périscope 2004) et Turcaret de Lesage (Trident 2004). En plus de jouer parfois à la télévision, à la radio et au cinéma (Smash et Chambre numéro 13, réalisés par Ricardo Troggi – 2005), Marie-Ginette Guay est également metteure en scène (Impératif présent de Michel Tremblay – Trident 2005; Agonie de Jacques Brault – Périscope 2002). Elle enseigne la diction au Conservatoire de Musique de Québec et occupe, depuis novembre 2003, le poste de directrice artistique au Théâtre Périscope de Québec. Mentionnons également qu’elle s’est mérité plusieurs distinctions honorifiques, dont des nominations aux Prix de la culture de Québec et au Gala des Masques de l’Académie québécoise du théâtre.

Lucien Ratio

Finissant du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2005, ce jeune comédien possède également une formation en guitare. En 1989, à l’âge de six ans, Lucien Ratio est initié au jeu et il tourne des publicités dès 1991. Au cours de sa formation, il participe à des récitals poétiques et travaille plusieurs rôles, notamment dans Croisades de Michel Azama, dans À propos de Platonov de Pierre-Yves Lemieux, d’après Tchekhov, dans Don Quichotte de Jean-Pierre Ronfard. Il est un des co-créateurs du spectacle The Bouffon’s Show, présenté au Conservatoire de Québec. Depuis la fin de sa formation, on a pu le voir dans En attendant Godot de Samuel Beckett, mis en scène par Lorraine Côté (La Bordée) ainsi que dans Meurtre au 85, Dalhousie, mis en scène par Frédéric Dubois (Musée de la civilisation de Québec).

Frédéric Dubois

Bien qu’il soit formé en interprétation au Conservatoire d’art dramatique de Québec, Frédéric Dubois compte près de 25 mises en scène depuis la fin de ses études en 1999. Fondateur et directeur artistique du Théâtre des Fonds de tiroirs, il y a signé les spectacles Vie et mort du roi boiteux, (Prix de la mise en scène – 2004), Téléroman , Chroniques des jours entiers, des nuits entières et Le Cid maghané. Il s’est fait connaître par sa mise en scène de Zazie dans le métro (Masque Révélation de l’année 2001 au Gala de l’Académie québécoise du théâtre).

Frédéric Dubois travaille principalement dans la région de Québec, notamment avec le Théâtre de la Bordée (En pièces détachées ; Les Feluettes, Prix de la mise en scène – 2005 ; Ubu Roi ; Macbeth), le Conservatoire de musique de Québec et le Théâtre du Trident (Ha ha !… Masque de la production Québec et Prix de la critique 2004). Plusieurs de ses spectacles ont fait des tournées au Québec et ailleurs, dont La Librairie du Théâtre du Gros mécano qui a été diffusé en Abitibi-Témiscamingue l’an dernier. Ce jeune artiste est considéré comme l’un des metteurs en scène les plus audacieux et talentueux de sa génération.

Simon Lemoine

Diplômé en théâtre de l’Université Laval en 2001, Simon Lemoine possède une feuille de route impressionnante, tant comme comédien, metteur en scène, assistant à la mise en scène qu’ auteur. En effet, il a écrit 19 pièces de théâtre qui ont été créées par des troupes d’amateurs, la plupart destinées aux adolescents et aux jeunes adultes. Ces pièces ont toutes été présentées dans des écoles secondaires ou lors de festivals. Avec Le Palier, il en est à sa quatrième assistance à la mise en scène avec Frédéric Dubois.

Yasmina Giguère

Diplômée en scénographie du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 1999, Yasmina Giguère possède déjà une grande expérience des arts de la scène. Elle a participé à près de 30 productions, dont certaines avec les compagnies institutionnelles de la Ville de Québec, le Théâtre de la Bordée (En pièce détachée – 2005, Ubu Roi – 2004 ) et le Théâtre du Trident (H, ha ! – 2003). Elle a eu le privilège de travailler avec la compagnie Ex Machina de Robert Lepage sur les spectacles 1984 – 2005 et The Busker’s Opera – 2005. Elle a également conçu et réalisé les décors, costumes et accessoires de plusieurs des productions du Théâtre des Fonds de Tiroirs avec Frédéric Dubois (Vie et Mort du Roi Boiteux – 2005, Téléroman – 2003).

Paco Bureau

Formée à l’École de haute couture Cotnoir-Caponi à Montréal, Paco Bureau partage sa production entre la création de vêtements mode, la conception et la confection de costumes pour le théâtre et le cinéma. Depuis 1987, elle possède son atelier de confection et réalise plusieurs conceptions pour des groupes artistiques : chorales, O.S.R.A.T., diverses troupes de théâtre : Brin d’folie, Les Productions de l`Arc-en-ciel. Au Théâtre de la Poudrerie et au Théâtre du Tandem, elle a créé, entre autres, dans des mises en scène de Jean-Guy Côté, les costumes de Open House de Michel St-Denis (1992), ceux du spectacle poétique Des petites choses pour l’eau (1996-1997), lesquels furent présentés dans une exposition commémorant l’artiste espagnol Luis Saenz de la Calzada à Madrid en 2004.

Jonathan Monderie-Larouche

Jonathan Monderie-Larouche possède une bonne expérience en tant que concepteur sonore, mixeur, régisseur, concepteur d’éclairages et technicien de scène. Il a travaillé au Théâtre du Cuivre, au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, mais également pour plusieurs organisations artistiques, tant amateurs que professionnelles. Il est de l’équipe de scène et de tournée du Théâtre du Tandem depuis plusieurs années, Le Palier étant sa huitième production avec la compagnie. Il a été l’assistant de Marc Alain Robitaille pour la conception de la bande sonore de la pièce C’était avant la guerre à l’Anse-à-Gilles, présentée l’été dernier et il signe sa première conception sonore au Tandem avec ce spectacle.

Lyne Rioux

Depuis qu’elle a obtenu son diplôme en études cinématographiques à l’Université de Montréal en 1992, Lyne Rioux a su se faire reconnaître comme une professionnelle très appréciée dans le domaine du spectacle. Elle exerce tour à tour les métiers d’éclairagiste, de régisseure, d’assistante à la mise en scène, de directrice de production, de directrice de tournée et de directrice technique. Membre de l’équipe de scène du Théâtre du Cuivre depuis 1998, apparitrice en théâtre pour le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue à Rouyn-Noranda, elle est également une fidèle collaboratrice du Théâtre du Tandem. Avec Le Palier, elle en est à sa 13e production avec la compagnie. Elle a signé la mise en scène de trois courtes pièces d’intervention, commandées par la Table des Aînés de la Conférence régionale des élus et écrites par Jean-Guy Côté, lesquelles ont été présentées au Colloque de l’AQDR à Rouyn-Noranda le 1er avril dernier.