1 866-860-5310

La Persistance du sable

Un texte de Marcel-Romain Thériault

Résumé

Joyal Arsenault, coopérant international en Afrique, revient au Canada parce que sa mère tombe gravement malade. Au tournant des années 1980, à l’époque de la bataille des expropriés du parc Kouchibouguac, Joyal, alors jeune diplômé en sciences sociales, et sa mère Mérilda, activiste politique, ont vainement tenté de contrer cette « deuxième déportation des Acadiens ». La bouillante Mérilda attribua alors cette défaite au fait que trop de gens, dont son fils, avaient refusé de se battre jusqu’au bout. Trente ans plus tard, la réconciliation entre la mère et le fils est-elle possible?

Équipe

Texte : Marcel Romain-Thériault
Interprétation : Béartrice Picard, Richard Thériault, Myriam de Verger, Marcel-Romain Thériault, Jean-Moïse Martin, Audrey Blanchard
Mise en scène : Philippe Lambert
Scénographie et costumes : Josée Bergeron-Proulx
Décors et accessoires : Luc Rondeau
Conception sonore : Larsen Lupin
Conception des éclairages, direction technique, régie : Lyne Rioux
Direction de production :
Catherine La Frenière

Marcel-Romain Thériault

Récipiendaire en 2009 du Prix du Lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick pour l’excellence dans les arts, catégorie théâtre, Marcel-Romain Thériault est diplômé en art dramatique (Université de Moncton, 1983) et titulaire d’une maîtrise de l’École supérieure de théâtre (UQAM, 2006). Il a aussi effectué des stages en mise en scène (École nationale de théâtre du Canada, 1986) et en jeu (Théâtre du Soleil, Paris, 1993).

Depuis 1980, il a joué dans plusieurs productions du Théâtre Populaire d’Acadie. Sa première pièce, Le filet – une tragédie maritime a été créée par le TPA en 2007. En juin 2009, à Montréal, à l’occasion de la première édition des Cochons d’or de Cartes Premières, Le filet remportait le prix du Noble Cochon remis à « la production ayant une pertinence sociale, ou une portée actuelle particulière ». Le texte paraît aux Éditions Prise de parole en 2009. La traduction anglaise, The Net, A Tragedy of the Sea, signée Maureen Labonté et Don Hannah, a été créée au Great Canadian Theatre Company à Ottawa au printemps 2009 et montée en 2010 au Ship’s Theatre Company de Parrsboro en Nouvelle-Écosse. Au printemps 2008, Disponibles en librairie – une comédie désespérément romantique, a été créée par le Théâtre populaire d’Acadie puis montée au Théâtre de l’Île de Gatineau en janvier 2010. La traduction anglaise de Jo-Anne Elder, On And Off The Shelf, A Desperate Romantic Comedy, a été créée par le NotaBle Acts Theatre Company de Fredericton, Nouveau-Brunswick, en juillet 2009.

Béatrice Picard

Comédienne active depuis plus de soixante ans, Béatrice Picard s’est fait remarquer sur toutes les scènes et dans tous les répertoires. Elle vient de terminer la tournée de S’embrasent avec le Théâtre Bluff. Elle était de la distribution de la version originale de la pièce The Old Lady d’Israel Horovitz au Théâtre Saidye Bronfman et de la version française, Très chère Mathilde, à la Compagnie Jean-Duceppe. Au cinéma, elle a tenu le rôle-titre dans Ma tante Aline ; au petit écran, on l’a vue, entre autres, dans Casino II, Virginie et Symphorien. Depuis dix-neuf ans, elle incarne la voix de Marge dans la série Les Simpson. Elle a été, pendant cinq ans, directrice artistique du Festival de Trois (festival littéraire de Laval).

Richard Thériault

Formé à l’École nationale de théâtre du Canada en 1977, Richard Thériault foule toutes les scènes de la ville de Québec avant de poursuivre sa carrière à Montréal au début des années 2000. Il est de la création de la pièce Incendies de Wajdi Mouawad présentée depuis 2003 sur les scènes québécoises et européennes. Il tourne également à l’étranger dans le rôle de Prospéro de la traduction de Normand Chaurette de La Tempête de Shakespeare. Au cinéma, on l’a vu notamment dans L’âge des ténèbres de Denys Arcand et à la télévision, dans plusieurs séries dont Un homme mort et René Lévesque. Auteur, Richard Thériault a écrit les pièces Toilette de soirée (Théâtre La Rubrique) et Chalet tout comme au Théâtre de Châteauguay. Il a enseigné l’interprétation à l’Université de Moncton, à l’Université Laval ainsi qu’à l’École nationale de théâtre du Canada.

Myriam De Verger

Finissante en interprétation au Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2003, Myriam De Verger joue rapidement des premiers rôles. Au cinéma, elle est Nadine dans le film Daniel et les superdogs d’André Melançon, Isabelle Grangeant dans Nouvelle-France de Jean Beaudin ainsi que Angela dans Reste avec moi de Robert Ménard. Au théâtre, elle est de la distribution de Molière en plein air, une production du Théâtre du Nouveau Monde, Amies à vie de Chantal Cadieux au Théâtre du Tandem, Demain tout ira mieux, adaptation des Trois sœurs de Tchekhov à la salle Fred-Baril, Entre-Deux de Steve Laplante au théâtre Les Voisins d’en haut et Le Doute de John Patrick Shanley à la Compagnie Jean-Duceppe. Elle a écrit et interprété en solo la pièce Lost Baby en 2010. Au petit écran, on a pu la voir dans Trauma, Virginie et La Galère ainsi que dans la websérie En audition avec Simon.

Jean-Moïse Martin

Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en 2006, Jean-Moïse Martin a participé, entre autres, à Construction de Pier-Luc Lasalle, pièce mise en scène par Daniel Roussel présentée au Théâtre du Rideau-Vert, et Bob de René-Daniel Dubois, mise en scène de René-Richard Cyr présentée au Théâtre d’Aujourd’hui. Comme il est également doué pour le chant, il a participé au spectacle à grand déploiement du chanteur Pierre Lapointe, Mutantès, lors du 20e anniversaire des Francofolies de Montréal. À la télévision, on a pu l’apercevoir, entre autres, dans Annie et ses hommes, Les hauts et les bas de Sophie Paquin, Providence et Mauvais Karma. Au cinéma, il a fait partie des distributions de Suzie de Micheline Lanctôt, Cruising Bar II de Robert Ménard et Contre toutes espérances de Bernard Hémond.

Audrey Blanchard

Audrey Blanchard est une jeune comédienne de la région de Caraquet, au Nouveau-Brunswick. Récemment diplômée du département d’art dramatique de l’Université de Moncton, elle est aussi une artiste multidisciplinaire : musicienne, dessinatrice, poétesse et échassière. La persistance du sable est sa première expérience professionnelle au théâtre.

Philippe Lambert

Diplômé de l’École Nationale de Théâtre du Canada en interprétation en 1996, Philippe Lambert travaille de plus en plus comme metteur en scène. Depuis 2004, il a monté quatre pièces pour le Théâtre La Licorne : Les Points Tournants, J’aurais voulu être un artiste, Coin Saint-Laurent et Beaver. Ce n’est donc pas par hasard s’il se retrouve adjoint à la direction artistique de ce théâtre depuis quatre ans. Il a également fait la mise en scène de la pièce Rearview de Gilles Poulin-Denis à La Troupe du Jour de Saskatoon qui a été présentée ce printemps à l’Agora des Arts à Rouyn-Noranda. Il collabore aussi régulièrement avec le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) à la mise en lecture de plusieurs pièces dans le cadre de la Semaine de la dramaturgie et de Dramaturgies en dialogue.

Jean Gaudreau

Depuis 1993, Jean Gaudreau a travaillé comme assistant metteur en scène et régisseur sur une cinquantaine de spectacles et sur une centaine d’autres en tant que concepteur sonore. Comme musicien, il fait partie de l’équipe de la boîte de production sonore, Larsen Lupin. Il a aussi goûté à la mise en scène et à l’écriture, se régalant joyeusement de toutes ces professions.

Luc Rondeau

Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en 1981, Luc Rondeau possède près de trente ans de métier comme scénographe en Acadie et au Québec. Apprécié pour la qualité de son travail en tant que décorateur, accessoiriste et peintre scénique, il a conçu les scénographies de nombreuses pièces au Théâtre populaire d’Acadie, entre autres : 3 farces de Tchekhov, L’Oiseau matinal, Le filet, Tenter le destin, L’Année du Big-Mac, Conte de la Lune, Grace et Gloria, Murmures, Novecento : pianiste, La Grande séance, Les Défricheurs d’eau, Le Collier d’Hélène et Le Jeu de l’amour et du hasard. Avec cette pièce, il a reçu le Prix Éloizes 2002 de l’Artiste de l’année en théâtre, décerné par l’Association acadienne des artistes professionnels du Nouveau-Brunswick.

Josée Bergeron-Proulx

Graduée du programme de scénographie à l’École nationale de théâtre du Canada en 2007, Josée Bergeron-Proulx touche à la conception de décor et de costumes ainsi qu’à la réalisation de peinture scénique et d’accessoires. Elle a travaillé pour différentes compagnies telles le Théâtre La Roulotte (Zorro), Les Cousines Canines (Les Boxeuses), le Théâtre Qui va là (Le Nid), le Théâtre Décalage (Exécuteur 14). On a également pu voir son travail au Théâtre du Rideau Vert dans Construction et au Conservatoire d’art dramatique de Montréal dans Vie et Mort du Roi boiteux.

Depuis maintenant trois ans, elle conçoit décors et accessoires au Théâtre du Trillium des productions Grincements et autres bruits, Le Bout du monde, Écume et Autopsie de biscuits chinois. L’an dernier, elle a réalisé la conception de l’exposition Les Belles-Sœurs s’explosent à la galerie l’Espace création de Loto-Québec. Cette année, elle collaborera pour la quatrième fois avec le Théâtre le Clou au spectacle Les Zurbains.

Larsen Lupin

Sur la feuille de route bien garnie de Larsen Lupin, on retrouve autant de musiques originales que de conceptions sonores – près d’une centaine depuis 1994. Soulignons au théâtre : Moi, Chien créole et Cette fille-là (Théâtre du Grand Jour), Les Points tournants, Août, un repas à la campagne, Avaler la mer et les poissons, Tête première, Howie le Rookie et Après la fin (Théâtre de la Manufacture). En 2005, Larsen Lupin reçoit le Masque de la conception sonore pour Everybody’s Welles pour tous du Théâtre PàP. Il avait récolté une nomination l’année précédente pour   Cette fille-là.

Lyne Rioux

Diplômée en études cinématographiques de l’Université de Montréal en 1992, Lyne Rioux est une professionnelle très en demande dans le domaine du spectacle en Abitibi-Témiscamingue. Elle fait partie de l’équipe du Théâtre du Tandem depuis douze ans où elle exerce tour à tour les rôles de conceptrice des éclairages, régisseure, assistante à la mise en scène, directrice de production, directrice de tournée et directrice technique. Membre de l’équipe de scène du Théâtre du Cuivre depuis 1998, elle assure également la direction technique de l’Agora des Arts et la direction de tournée de l’Orchestre symphonique régionale. Avec La persistance du sable, elle en est à sa 20e production avec le Théâtre du Tandem.

Catherine La Frenière

Catherine La Frenière œuvre dans le milieu du théâtre et de la danse depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada en mai 2000. Elle a fait son entrée au Théâtre de Quat’Sous où elle cumule les postes de direction technique et de direction de production jusqu’en janvier 2004. Depuis, elle travaille pour différentes compagnies théâtrales, à titre de directrice de production, directrice de tournée, assistante à la mise en scène et régisseure. Depuis janvier 2004, elle assure conjointement la direction de la compagnie de danse Création Caféine avec sa fondatrice, Estelle Clareton. Que ce soit à titre de directrice de production ou d’assistante à la mise en scène, Catherine La Frenière a toujours travaillé en étroite collaboration avec les créateurs en leur amenant sa sensibilité artistique.