1 866-860-5310

15 secondes

Un texte de François Archambault

Résumé

Mathieu partage un appartement avec son frère Claude. Une publiciste, Charlotte, la dernière conquête amoureuse de Claude, se pointe chez lui, sans prévenir, avec sa valise, en attendant que Richard, l' »ex » de Charlotte, quitte définitivement l’appartement et la vie de celle-ci. Et pour « simplifier les choses, les relations entre le trio Mathieu, Claude et sa nouvelle blonde vont quelque peu se compliquer!

Cette comédie dramatique questionne la publicité et les stéréotypes qu’elle contribue à créer, lesquels ne sont pas toujours d’un grand secours dans le développement d’une relation amoureuse. À plus forte raison quand une des personnes en cause présente un handicap…

La pièce 15 secondes a valu à François Archambault le Prix du Gouverveur général du Canada en 1998.

Équipe

Texte : François Archambault
Interprétation : Solène Bernier, Stéphane Franche, Pierre Monet-Bach, Dave Richer
Mise en scène : Marc Alain Robitaille
Assistance à la mise en scène : Odette Caron
Conception des décors : Valéry Hamelin
Conception des costumes :
Yasmina Giguère
Conception sonore : Alain Blais
Conception des éclairages, direction technique, régie et direction de production : Lyne Rioux

François Archambault

François Archambault est diplômé en écriture dramatique de l’École nationale de théâtre du Canada (1993), en plus d’avoir complété un majeur en Études françaises à l’Université de Montréal. Il a écrit, entre 1989 et 1998, douze pièces de théâtre et a participé à sept collectifs d’auteurs. Sa pièce Cul sec (1993), présentée initialement en lecture publique au Festival international des francophonies de Limoges (France), a ensuite été présentée à Montréal par les finissants de l’École nationale de théâtre du Canada, puis reprise par le Théâtre PàP en février 1995.

Il a aussi écrit et mis en scène Si la tendance se maintient lors du référendum de 1995, et Les Gagnants. Cette dernière pièce a été mise en nomination pour le Masque du texte original lors de la Soirée des Masques de 1996. Le texte de 15 secondes méritait en 1998 le Prix du Gouverneur général du Canada et l’équipe de création de la pièce recevait, lors de la Soirée des Masques 1999, le Masque de la Révélation et celui de la Production théâtre privé. La même année, Adieu Beauté remportait le Masque de la Production Régions. En 2003, François Archambault recevait le Masque du texte original pour La société des loisirs. (source : CEAD)

Solène Bernier

Solène Bernier a étudié au baccalauréat en Art dramatique à l’Université du Québec à Montréal de 1993 à 1996. Elle a obtenu le prix de la mise en scène en création lors de ses études au baccalauréat en Cinéma à l’Université de Montréal. En 2003, elle était comédienne et metteure en scène dans la production La terre n’est que le chemin de Margot Lemire et Paul Ouellet avec l’Ensemble Piazzol; elle participe à La Nuit de la poésie en tant que lectrice et joue dans le conte pour enfants Le Grand Waskaganish de Louis Hamelin.

Elle a monté, avec un groupe d’amis, la pièce Téléroman de Larry Tremblay (2004) et a produit, mis en scène et joué dans la pièce Cendres de cailloux de Daniel Danis (2006). Depuis deux ans, Solène Bernier anime régulièrement des ateliers traitant du théâtre, tant dans les écoles secondaires qu’au Cégep. Elle en est à sa troisième production avec le Théâtre du Tandem. Elle a été lectrice dans la production Des fictions pour refaire le monde (2004) et interprétait la touchante et naïve Rosalie dans C’était avant la guerre à l’Anse-à-Gilles (2005).

Stéphane Franche

Stéphane Franche est un artiste accompli. Ses nombreux talents s’exercent en improvisation, gymnastique acrobatique, danse, animation, musique (membre du groupe Les Frères Sénéchal), réalisation cinématographique (La Frontière – 2003, La Bomba – 2004), etc. Ce comédien s’est d’abord formé à l’Option théâtre du Cégep de St-Hyacinthe il a poursuivit ses études au baccalauréat en Art dramatique à l’UQAM. Depuis 1994, il a eu l’occasion de participer à plusieurs tournées qui l’on mené du Québec en Asie, en passant par l’Europe et les États-Unis.

Parmi ses réalisations, soulignons son rôle dans le court métrage Under a leaden sky (2000), film primé au Gala des Jutra en 2002. Jusqu’en 2005, il a incarné Alain Chevalier dans le téléroman Watatatow. C’est toutefois au théâtre que Stéphane Franche a été le plus actif. Notons particulièrement sa présence dans la production Everybody’s Welles pour tous, mise en scène par Patrice Dubois et primé au Gala des Masques en 2005. Au théâtre du Tandem, il était des productions Avec le soleil… la mère! (2001) de Marie-Louise Nadeau et Serge Boucher et C’est devenu gros (2002) de François Archambault. C’est avec plaisir qu’il revient dans sa région d’origine pour cette nouvelle production.

Pierre Monet-Bach

Après avoir rêvé d’être humoriste, Pierre Monet-Bach sort de l’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx en 1989, diplôme en main. Grâce à René-Richard Cyr, il côtoie Jean Lajeunesse dans Un simple soldat et l’abitibien Gildor Roy pour qui il sera choriste et saxophoniste lors d’une série de spectacles country. En 1991, il fait une campagne de huit publicités pour le lait. En théâtre jeune public, il fait de la tournée avec le Théâtre PàP, le Théâtre Bluff et Le Clou. À l’été 2000, il joue à Hauterive, sa ville natale, dans Destination Manic et en 2004 à Trois-Pistoles dans Ostie toastée des deux bords de Victor-Lévy Beaulieu.

À la télévision, il travaille avec Charles Binamé dans Blanche et Robert Morin dans Jean Duceppe. Au cinéma, dans La Vie d’un héros de Micheline Lanctôt, il incarne le Soldat Lebrun, le temps d’une chanson. Grâce à Normand D’Amour avec qui il joue dans la production Lucrèce Borgia en 1997, il découvre Dave Richer dans 15 secondes. Ces deux comédiens ont joué ensemble dans la pièce Le Club social des enfants du petit Jésus en février 2006.

Dave Richer

Pour Dave Richer, participer à une production de la pièce 15 secondes revêt un caractère particulier. En effet, cette pièce à été inspirée par lui et écrite pour lui. Elle lui colle tellement à la peau qu’avec cette production du Théâtre du Tandem, il en sera à sa quatrième, dont deux en anglais. Bien sûr, la carrière de Dave Richer ne se limite pas à l’interprétation de ce texte. Il a participé à quatre autres pièces de théâtre, dont Le Club social des enfants du petit Jésus de Mario Borges (hiver 2006).

On a pu le voir également à la télévision dans Les Bougon, Virginie et Lance et compte IV, la nouvelle génération ainsi qu’au cinéma dans Elvis Gratton II. Également humoriste depuis 2001, il compte de nombreux spectacles et galas d’humour à son actif. Dave Richer possède un DEC en Art Dramatique (1995)

Marc Alain Robitaille

Après ses études au baccalauréat en art dramatique de l’UQAM en 1983, Marc Alain Robitaille s’implique principalement, pendant cinq ans, comme co-directeur artistique, acteur et créateur en théâtre pour adolescent avec le Théâtre de l’Atrium. C’est avec cette compagnie de tournée qu’il commence à s’intéresser à la mise en scène. En 1993, il obtient une maîtrise en Art dramatique à l’UQAM et en 2001 il entre au Conservatoire d’art dramatique de Montréal pour se perfectionner en mise en scène. Pendant cette période, il exerce, entre autres, le métier de comédien, fait de l’assistanat en milieu universitaire, de l’animation théâtrale au Musée Pointe-à-Callières, enseigne le jeu pendant trois ans comme chargé de cours à l’UQAM et met en scène des créations, du théâtre musical et de nombreux textes de répertoire en milieu professionnel, scolaire et communautaire. Depuis 15 ans, il anime et met en scène les productions de La troupe du Théâtre Des Deux Rives en Montérégie. L’année dernière il agissait comme conseiller artistique pour la création du spectacle musical Le Paradis du Nord présenté à La Sarre. Marc Alain Robitaille réalisera à la mise en scène de la pièce de Molière, Le Tartuffe qui sera présenté au printemps 2007 au Théâtre du Trident de Québec.

Cet été, Marc Alain Robitaille en est à sa sixième association avec le Théâtre du Tandem : C’est devenu gros de François Archambault et Marie-Hélène Thibault (2002), W. de Sophie Renault (2002), Amies à vie de Chantal Cadieux (2003), Grace et Gloria de Tom Ziegler, traduction de Michel Tremblay (2004) et C’était avant la guerre à l’Anse-à-Gilles, de Marie Laberge (2005).

Odette Caron

Après vingt-cinq saisons en tant que comédienne pour le théâtre estival à Ville-Marie, Odette Caron change de rôle. Cette année, elle agira pour la toute première fois comme assistante à la mise en scène. Depuis les débuts de sa carrière, Odette Caron a joué au théâtre dans plus d’une trentaine de productions dont Des roseaux dans la tempête de Réal Beauchamp (1999), Trois secondes et quart d’Yves Trudel (2000), Avec le soleil… la mère ! de Marie-Louise Nadeau et Serge Boucher (1990 et 2001), Partir, Les Lettres de Pit Bellehumeur de Fernand Bellehumeur adaptation de Marie-Louise Nadeau (2001-2002), C’est devenu gros de François Archambault et Marie-Hélène Thibault (2001), Amies à vie de Chantal Cadieux (2003) Grace et Gloria de Tom Ziegler, traduit par Michel Tremblay et C’était avant la guerre à l’Anse-à-Gilles (2005). Elle assure la codirection artistique et générale du Théâtre du Tandem avec Jean-Guy Côté.

Valéry Hamelin

Valéry Hamelin est diplômée à la fois en arts plastiques du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et en conception de décors et costumes de l’Option théâtre du Cégep Lionel-Groux 2002. Depuis la fin de ses études, elle a œuvré comme scénographe et comme peintre scénique dans le milieu théâtral tant à Montréal qu’en Abitibi-Témiscamingue. En région, elle a travaillé sur plusieurs productions de la compagnie Les Voisins d’en haut, avec la troupe Sédiment actif et avec un collectif d’artistes, sous la direction de Solène Bernier, pour la production Cendres de cailloux. Pour Valéry Hamelin, le travail en arts visuels occupe une place aussi importante que celui des arts de la scène; en effet, l’un s’inspire constamment de l’autre. Elle en est à sa deuxième participation à une production du Tandem après avoir fait les décors et costumes de C’était avant la guerre à l’Anse-à-Gilles (2005).

Yasmina Giguère

Diplômée en scénographie du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 1999, Yasmina Giguère possède déjà une grande expérience des arts de la scène. Elle a participé à près de 30 productions, dont certaines avec les compagnies institutionnelles de la ville de Québec, le Théâtre de la Bordée (En pièces détachées – 2005, Ubu Roi – 2004 ) et le Théâtre du Trident (Ha ha ! – 2003). Elle a eu le privilège de travailler avec la compagnie Ex Machina de Robert Lepage sur les spectacles 1984 et The Busker’s Opera – 2005. Elle a également conçu et réalisé les décors, costumes et accessoires de plusieurs des productions du Théâtre des Fonds de Tiroirs avec Frédéric Dubois (Vie et mort du Roi Boiteux – 2005, Téléroman – 2003). Avec 15 secondes, Yasmina Giguère en est à sa seconde production avec le Tandem. En effet, c’est elle qui a réalisé le décor de la pièce Le Palier, présentée au printemps 2006.

Alain Blais

Alain Blais travaille dans le domaine de la post-production audio depuis plus de 20 ans. Diplômé de l’Université Concordia en «Studio music», il a fait la conception sonore de plusieurs films ( Opération Cobra, Vent libre dessus le radio, Il parle avec les loups, – nominé aux prix Gala des prix Gémeau), il a composé la musique thème de séries de télévision (La Culture dans tous ses états, Les Pays du Québec, Feux vert) et de bandes sonores au théâtre. Il a fait la musique pour les spectacles du Théâtre de la Dame de cœur à Upton depuis plus de 20 ans. Son intérêt pour la post-production sonore se développe au début des années 1990 et son travail a été en nomination à sept reprises au Gala des prix Gémeau. Depuis quelques années, il compose la musique et encadre la sonorisation d’événements spéciaux comme la cérémonie de clôture des jeux de la francophonie à Ottawa, Harbour spectacular à Singapour et Harmony au Japon dans le cadre de l’Exposition universelle de Nagoya. M. Blais enseigne actuellement au département de théâtre, profil production, du Cégep de St‑Hyacinthe et à l’Institut national de l’image et du son (INIS).

Lyne Rioux

Diplômée en études cinématographiques à l’Université de Montréal en 1992, Lyne Rioux est devenue, depuis, une professionnelle très appréciée dans le domaine du spectacle en région. Elle exerce tour à tour les rôles d’éclairagiste, régisseure, assistante à la mise en scène, directrice de production, directrice de tournée et de directrice technique. Membre de l’équipe de scène du Théâtre du cuivre depuis 1998, elle est également apparitrice en théâtre pour le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue à Rouyn-Noranda. Tout récemment, elle signait la mise en scène de trois courtes pièces d’intervention écrites par Jean-Guy Côté, lesquelles ont été présenté dans le cadre du Colloque de l’AQDR le 1er avril dernier.

Lyne Rioux travaille avec le Tandem depuis 1998. Avec 15 secondes, elle en est à sa 14e production avec la compagnie dont les dernières sont : Du sexe? Ah, oui! Merci et Amies à vie (2003), Des fictions pour refaire le monde ainsi que Grace et Gloria (2004), C’était avant la guerre à l’Anse-à-Gilles (2005) et finalement, Le Palier (2006).