1 866-860-5310

Blogue

L'actualité du Théâtre du Tandem

Habiter les terres, qu’est-ce que c’est ?

C’est la nouvelle création du Théâtre du Tandem, en coproduction avec le Théâtre les Porteuses d’Aromates.

Au commencement, Habiter les terres, c’est une intuition que Marcelle Dubois a eue lors d’une résidence d’écriture effectuée en France en 2008, au contact de citoyens ayant choisir de vivre dans des villages du Limousin. En leur demandant à ces ruraux ce que signifiait pour eux l’expression « habiter les terres », elle s’est souvenue de son enfance dans un rang du Témiscamingue et elle a décidé d’aller poser la même question aux habitants de sa terre natale.

Habiter les terres, c’est donc devenu une résidence d’écriture, qui a eu lieu en 2011 en Abitibi-Témiscamingue. Marcelle Dubois a parcouru le territoire en compagnie du photographe Christian Leduc et est allée recueillir une parole citoyenne faite d’engagement, de résistance, mais aussi de désarroi parfois.

La pièce Habiter les terres a été créé à la scène au Théâtre Aux Écuries, en février 2016. Editée aux éditions Lansmann, elle fait partie des cinq finalistes du prix Sony Labou Tansi des Lycéens 2017, qui souligne l’excellence d’une œuvre théâtrale de la francophonie.

Le spectacle Habiter les terres s’engagera dans les prochains jours dans une tournée québécoise et internationale. Les 26 et 27 septembre prochain, il sera présenté à Limoges, au Festival Les Francophonies en Limousin. Il sera ensuite diffusé du 11 au 15 octobre à Rouyn-Noranda, du 19 au 22 octobre à Ville-Marie, puis le 9 novembre à Val-Morin.

Habiter les terres, c’est une aventure de création, entre la France été le Québec, entre les grands centres et les régions périphériques. C’est une série de rencontres, avec les citoyens du quartier Villeray, à Montréal, avec des publics du festival des Francophonies en Limousins, avec des citoyens de Guyenne, de Rouyn-Noranda et de Ville-Marie.

C’est une parole qui s’enracine dans un lieu pour atteindre à l’universel, c’est une invitation à penser le réel au miroir de la fable.

Au plaisir de partager cette aventure avec vous!